Pendant cette année au Chili, j’en ai profité pour découvrir ce long pays aux paysages  très divers. Au programme, différents quartiers de Santiago, la côte pacifique avec Valparaiso, Viña del Mar et Concepcion, la région des lacs et l’île de Chiloé en famille, et puis la Valle del Elqui, au nord de Santiago.

J'ai aussi visité la Patagonie au sud du Chili, ainsi que l'extrême nord et l'Atacama, dont les photos sont exposées dans les récits des deux longs voyages effectués.

 
 

Escapades au Chili

Le temps d'un weekend ou d'une semaine, le Chili regorge d'endroits que l'on peut visiter pour s'échapper de Santiago. Autour de la capitale chilienne, on peut visiter la campagne, aller faire des marches dans la montagne, ou même du ski en hiver, admirer l'océan Pacifique. Et en prenant le bus pour quelques heures, nous voici entourés de paysages magnifiques: des vignes, des rivières des volcans et des lacs.

Valle Del Elqui

La vallée d'Elqui est une région viticole, au nord de Santiago, à côté de La Serena, où l'on peut visiter les fabriques de Pisco ou voir des millions d'étoiles.

Weekend à Concepción

Un weekend de printemps à Concepción, ville universitaire de la région du Biobio, avec un détour par les cascades de Laja et la place.

Road Trip dans la Région des Lacs

Un voyage en voiture et en famille de l'île de Chiloé, jusqu'à Valparaiso, en passant par les lacs et volcans du Chili Austral.

 

Santiago de Chile

J'ai passé 10 mois à Santiago, qui est passé de la ville de l'inconnu à ma ville de coeur. Dans beaucoup de guides de voyage, il n'est pas conseillé de s'y attarder, et pourtant il y a de nombreux lieux magnifiques à visiter, de bons restaurants, des endroits géniaux pour sortir. Ce que j'ai aimé à Santiago, ce sont les nombreux parcs où l'on peut se balader ou faire du vélo, le patrimoine de certains quartiers (Bellavista, Yunguay) et la bonne humeur des gens que j'ai rencontré.

La Métropole de Santiago est composée de 37 communes. Beaucoup de ces communes sont résidentielles, les lieux à visiter sont concentrés dans la commune centre (Santiago Centro) et aux alentours. Les communes du nord Est sont les plus riches, tandis que celle du sud ont tendance à être les plus pauvres.

Santiago Centro

Les lieux d'intérêt dans la commune centre de Santiago : le palais de la Moneda, le quartier de Bellas Artes ou encore la Place d'Armes.

Le Cerro San Cristobal

Cette colline qui domine Santiago permet d'avoir une vue magnifique sur la ville, et on y trouve un zoo, des jardins ou encore des piscines. Visite et informations de ce lieu incontournable de Santiago.

Cerro Santa Lucia

Une promenade à travers cette colline du centre de Santiago, qui offre une belle vue et un peu de verdure.

Providencia

A la découverte de mon quartier, celui de Providencia, où j'ai vécu pendant 10 mois, et où j'ai adoré vivre. C'est un quartier résidentiel, verdoyant et animé.

Que faire à Santiago?

Je vous propose les lieux à voir dans deux quartiers de Santiago : Bellavista, et le quartier de Santiago Centro. Et aussi, quelques bonnes adresses de lieux culturels, de parcs ou encore des lieux où faire du shopping.

 

Valparaiso & Viña del Mar

J'ai visité plusieurs fois la célèbre ville portuaire de Valparaiso. La première fois j'y suis allée pour mon stage, on y tenait des réunions sur le patrimoine. J'y suis ensuite retournée avec mes parents lors de leur visite en mars. C'est toujours une émotion particulière, avec la mer, le port, mais aussi les collines à perte de vue et les maisons colorées avec les murales. Il y a une atmosphère très spéciale dans cette ville, où il faut se perdre, monter les cerros (collines), prendre les quelques ascenseurs qu'il reste, se balader près de l'océan et manger du poisson.

Viña del Mar est une ville juste à côté de Valparaiso, plus riche, mais je n'ai eu l'occasion d'y aller que lors de mon voyage de retour au Chili en Juillet 2012.

Valparaiso

Une balade dans les cerros de Valparaiso, ça fait mal aux jambes mais la vue est superbe.

Viña del Mar

La voisine de Valparaiso est aussi son contraire : station balnéaire, immeubles modernes et bars branchés.

 

Conseil pour voyager au Chili

Transports

Pour voyager au Chili, le plus facile c'est le bus. Il existe plein de compagnies de bus à partir des gares routières, qui partent dans toutes les grandes villes à toutes heures depuis Santiago. Pour des destinations comme Valparaiso, où même pour aller plus loin, il n'est pas toujours nécessaire de réserver, sauf aux heures de pointe (vendredi soir par exemple). Les bus sont très confortables et sûrs.

Une fois arrivé à destination, dans une grande ville, il existe aussi des bus locaux, qui permettent de se rendre un peu n'importe où. Il faut bien se renseigner pour les horaires (notamment s'il existe un bus de retour). Il existe aussi des taxis dans toutes les grandes villes du Chili, ou des taxis partagés qui ont des trajets définis.

Pour des trajets plus longs, il y a toujours le bus, mais on peut aussi prendre l'avion. J'ai notamment voyagé avec la compagnie Skyairlines, qui propose des billets à des prix abordables.

A Santiago, le réseau de bus n'est pas très lisible (à moins que ça ait changé depuis mon séjour). Par contre le métro est très propre et pratique, sauf aux heures de pointe. Sinon, le taxi (surtout si on est plusieurs) est abordable.

Hébergement

En dehors des périodes très touristiques (notamment janvier et février qui correspondent aux vacances scolaires), on trouve facilement des hébergements dans les principaux lieux touristiques du Chili. Ils sont de bonne qualité, même si ce n'est pas toujours aussi abordable qu'ailleurs en Amérique Latine.

Repas

Comme en France, les restaurants chiliens font souvent des plats du jour le midi (avec un plat et un dessert), ce qui permet de déjeuner pour un prix très abordable.

Sinon pour les petits budgets, rien de mieux que manger des empanadas!

Pour accompagner le voyage

Pour la lecture, le Chili compte plusieurs auteurs renommés. Tout d'abord, Isabel Allende, avec son célèbre roman "La Maison aux esprits", qui raconte l'histoire d'une famille chilienne. Elle a écrit de nombreux autres romans et mémoire ("Portrait Sépia", "Mon Pays Réinventé") qui nous plongent dans la vie chilienne. Si vous aimez la poésie, il faut lire Pablo Neruda et son "Chant Général", et ses mémoires "J'avoue que j'ai vécu". Le Chili compte une autre poétesse détentrice du prix Nobel de littérature, Gabriela Mistral. Luis Sepulveda est un écrivain chilien, et son roman "le vieux qui lisait des romans d'amour" est l'un de mes préférés. Il a aussi écrit des nouvelles qui ont pour cadre la Patagonie : "Dernières Nouvelles du Sud" par exemple. Enfin, Francisco Coloane écrit des récits d'aventure, inspirées par les terres du sud, qui devraient plaire aux voyageurs.

Un peu de musique à écouter pendant les longs voyages en bus qui traversent le Chili. Le pays a longue tradition de chanson engagée, qui a émergé pendant la présidence de Salvador Allende. Vous pouvez écouter Quilipayun ("El pueblo unido jamas sera vencido") ou Inti Illimani. Violetta Parra (et son "Gracias a la vida") est aussi une chanteuse folk emblématique de ce pays. Enfin, pour des choses plus modernes, vous pouvez écouter des groupes de rock (los jaivas, los bunkers,...) ou la chanteuse pop  Francisca Valenzuela. Enfin, le groupe que je vous recommande est Chico Trujillo, qui joue de la cumbia très festive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *