C'était un samedi après-midi de fin de printemps, le beau temps était de retour. Armés de notre appareil photo, on s'est promenés à l'ombre, sous les passages couverts de Paris. Ces passages ont été construits au XIXème siècle, pour la plupart autour des Grands Boulevards, pour accueillir des galeries commerciales. Suivez-nous dans sous ces belles verrières, où l'on retrouve un peu du vieux Paris.

 
 
 

Première étape de notre périple à travers quelques passages couverts de Paris, le passage Verdeau. On y entre par la rue du Faubourg Montparnasse. Baignés par la lumières de la verrière, on passe à côté de magasins de livres anciens, de cafés.

 
 

Le passage Jouffroy est en enfilade avec le passage Verdeau, il suffit de traverser la rue pour y entrer. On a adoré la Librairie des Passages, qui vends des livres d'occasion, mais aussi de superbes affiches.

 
 

Le passage des Panoramas a été construit en 1800, et fut une des premières galleries commerçantes à installer des lumières au gaz. Aujourd'hui, on y trouve quelques boutiques de philatélie, mais surtout une enfilade de petits restaurants pour tous les goûts.

 
 

On entre dans le passage Choiseul par la rue des Petits Champs ou pas la rue Saint Augustin. Il a été construits dans les années 1820. Parmi les échoppes et les petits bars, on y trouve une sortie du théâtre des bouffes parisiens. Ce passage doit être animé le midi, mais en plein samedi après-midi, de nombreuses boutiques étaient fermées.

 
 

La galerie Vivienne a été construite en 1823. Elle tranche avec les autres passages couverts, étant devenue une galerie de luxe, avec des boutiques de créateurs et d'objets de décoration.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *