Au mois d'aout, nous avons passé une journée sur l'île de Jersey. Cette île que je vois au loin à chaque balade sur la plage de Barneville-Carteret, mais où je n'avais jamais été. Nous avons pris un ferry, et avons loué des vélos pour visiter Jersey.

En une heure de bateau, nous voila dans les îles anglo-normandes, en dehors de l'Union Européenne. Contrairement à ce que l'on peut penser, Jersey ne fait pas partie du Royaume-Uni, elle y est liée simplement pour ses affaires étrangères. Elle est une dépendance des souverains britanniques, car la Reine est Duc de Normandie. Jersey a donc son propre gouvernement, et un fonctionnement autonome. Elle est peuplée de presque 100000 habitants, et est connue pour son accueil fiscal avantageux (c'est un paradis fiscal). L'île a deux langues officielles : l'anglais, et le normand (jersiais).

Plusieurs itinéraires cyclables parcourent l'île, il est même possible de faire le tour à vélo. Nous avons suivi une piste cyclable à partir de Saint Hélier, la capitale, vers l'ouest. Le parcours était plutôt plat, donc accessibles à tous les niveaux, on a fait environ 20 kilomètres. Une journée de visite à Jersey ne suffit pas, il nous reste à découvrir l'intérieur de l'île, et les autres côtes (nord et est).

La baie de Saint Aubin

Après avoir récupéré nos bolides, nous sommes partis vers la baie de Saint Aubin. Une belle piste cyclable de plusieurs kilomètres longe le bord de mer. Le trajet est très agréable avec la vue sur la longue plage et tout la baie, écarté de la route. La mer était basse, les promeneurs sortaient avec leurs chiens, les enfants jouaient sur la plage, les échoppes du bord de mer ouvraient.

Saint Aubin

Nous arrivons dans la commune de Saint Aubin. C'est un petit bourg, avec des commerces, des restaurants, et un port de plaisance. On a visité le petit fort qui s'élève dans la baie, c'est une balade sympa à faire, avec une belle vue sur les environs.

Phare du Grouet

Après Saint Aubin, la piste cyclable suit une ancienne voie de chemin de fer. On est au milieu de la nature, éloigné de la route, au calme. On roule sous les pins, les, avec des coureurs, des marcheurs, et à l'ombre. Nous arrivons à Corbière, où se trouve le phare du Grouet, qui domine la point sud-ouest de l'île. La vue est magnifique. On s'est arrêtés manger un Fish & Chips dans un restaurant en hauteur, avant de faire de demi-tour.

Sur le chemin du retour : à marée haute

Pour retourner vers Saint-Hélier, nous faisons demi-tour sur la même piste de cyclable. Pendant notre périple, la marée monte petit à petit,ce qui change les paysages. C'est le début de l'après-midi et quelques habitants profitent de la plage de Saint Aubin. Une piscine d'eau de mer a été créée, quelques enfants s'y amusent (mais les algues vertes ne donnent pas vraiment envie d'y aller).

Saint Hélier

Après la belle balade sur la côte, nous rendons nos vélos. Avant de reprendre le bateau, on se promène dans Saint Hélier, la capitale de Jersey. On y trouve plein de boutiques, de nombreuses banques, ou encore des bijoutiers de luxe. Ne ratez pas le petit marché couvert, avec ses étals de fruits et légumes ou de fleurs.

Informations pratiques

Pour nous rendre à Jersey, nous avons pris un bateau de la compagnie Manche Îles Express. Des départs sont proposés toutes l'année, en fonction des horaires de marées, au départ de Carteret, de Diélette ou de Granville. Nous sommes partis de Carteret, la traversée dure environ une heure, pour 63 euros l'aller-retour par personne. La compagnie propose des trajets vers plusieurs îles anglo-normandes : Guernesey, Serk ou Aurigny.

En plus d'un aller-retour, la compagnie propose différents moyens pour visiter l'île : une location de voiture, une visite en bus, ou encore des tickets pour les transports en commun locaux. Nous avons pris une location de vélo, pour 29 euros la journée par personne.

4 thoughts on “Une journée à Jersey

  1. J’ai vécu deux ans à Jersey. Merci de raviver mes souvenirs avec tes jolies photos !
    La côte ouest est une plage gigantesque de surfeurs, la côte nord toutes de falaises et l’est de petites criques 🙂 il faudra revenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *