Pour cette escale sur l'île volcanique de Sainte Lucie, nous avons entre 8h et 18h pour profiter. Depuis le bateau, la vue est magnifique sur Castries, la capitale. Nous partons pour la journée pour visiter l'île, avec un taxi durement négocié : un tour de quatre heures vers les pitons. On a eu du mal à partir, car quand on a débarqué, une dame nous proposait un tour de l'île, et on s'est rendus compte que c'était dans un bus de 30 personnes, ce qui était hors de questions pour nous. Après le taxi cherchait absolument à mettre d'autres personnes dans notre voiture, puisqu'on paye à la personne. Bref, on a mis au moins 30 minutes, avant de partir enfin pour la visite.

Marigot et Roseau

Direction le sud de l'île et les pitons, on traverse quelques petits villages, comme celui de Roseau. Notre chauffeur s'arrête pour nous montrer quelques magnifiques points de vue sur les jolies baies de l'île, comme celle de Marigot. On s'arrête aussi dans une bananeraie, un culture très répandue sur l'île. Les bananes peuvent être récoltées plusieurs fois par an, et les plants repoussent tout seuls, ce qui est avantageux pour les agriculteurs. Ils protègent les fruits avec des sacs bleus pour repousser les oiseaux, surtout que si la peau est abimée (mais pas le  fruit), elles ne seront pas bonnes à vendre et à exporter.

 
 

Anse la Raye

Nous traversons le joli village d'Anse la Raye, avec ses petites maisons colorées, et sa belle plage. Dans ce petit village de pêcheurs, le vendredi est jour de fête, et les habitants s'activaient pour préparer les stands pour vendre du poisson, tandis que d'autres proposaient des souvenirs pour les touristes de passage.

 
 

Canaries

Un autre village sur notre route, on passe au bord de la mer, puis on remonte quelques centaines de mètres, pour admirer une superbe vue de la côte. Ces villages, ces points de vue font le charme de Sainte Lucie.

 
 

Soufrière

Nous arrivons à Soufrière, la ville au pied des deux pitons de Sainte Lucie. Nous nous en éloignons un peu pour visiter une cascade (un piège à touriste : on nous fait payer quelques dollars, tous les chauffeurs s'y arrêtent, pour une petite cascade), mais n'allons pas visiter le volcan (par manque de temps). C'est parfois le problème de ces visites, les chauffeurs suivent un parcours, sont évasifs et ne prennent pas en compte exactement ce que nous avons envie de faire.

 
 

Sur la route du retour

Le long de la longue route entre Castries et Soufière, nous traversons la forêt tropicale. C'est aussi ce que j'ai aimé dans la visite à Sainte Lucie, les paysages que nous avons traversé, qui sont différents des autres îles. La végétation luxuriante, du vert à perte de vue, avec parfois une belle vue sur la mer des Caraïbes, c'est le charme de Sainte Lucie.

 
 

Choc Beach

De retour à Castries, ma soeur et moi décidons d'aller profiter de la plage, tandis que nos parents vont visiter la ville. A 10 minutes du port, nous voici sur cette belle plage, presque seules au monde.

Sainte Lucie a été un de mes coups de coeur de cette croisière, un endroit où j'aimerais retourner. Pour information, il est possible d'y aller depuis la Martinique. D'ailleurs, pour les deux dernières escales, nous iront à la découverte des Antilles françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *