Après une journée en mer, enfin, il est temps de poser pied à terre, et d'aller explorer les îles des Caraïbes. Le pays de Trinidad et Tobago, c'est typiquement le genre d'endroit dont on a déjà entendu parler (dans les manifestations sportives internationales par exemples), mais qu'on a du mal à placer sur la carte. Nous avons fait escale à Scarborough, la petite capitale de l'île de Tobago. Suivez-moi pour découvrir cette superbe première escale.

Nous avons eu l'immense chance de tomber sur un super chauffeur (le meilleur qu'on ait eu) qui nous a fait visiter l'île: George était très sympa, et nous présenté pendant tout le trajet les différentes facettes de son pays, et en particulier il nous a présenté les plantes et la végétation. Mine de rien, ça joue : on a appris plein de choses sur le pays, et cela reste une des meilleures escales.

Trinidad & Tobago

Trinidad et Tobago est un Etat composé de deux îles, situé au sud des Caraïbes, au large du Venezuela. Découvert par Christophe Colomb, le pays sera colonisé par les anglais, période pendant laquelle va se développer la culture du cacao. A cette époque, des indiens (d'Inde) sont amenés sur l'île pour cultiver le cacao, et il en reste encore des descendants.Il est devenu indépendant en 1962. On y parle anglais, le pays est membre du Commonwealth,  et plusieurs vestiges de l'occupation sont visibles sur l'île (comme le Fort King George). Le drapeau de l'Etat est rouge, pour le sang des ancêtres, noir, pour les ressources naturelles, et blanc, pour la mer.

Trinidad est la principale île, avec la capitale Port of Spain, qui concentre l'activité économique. L'économie du pays est basée principalement sur l'exploitation pétrolière, et d'autres ressources naturelles, apportant des revenus importants au pays. L'île de Tobago est peuplée par un peu plus de 50000 habitants (sur plus de 1 million d'habitants), et son économie repose sur le tourisme et l'agriculture. Elle a un gouverneur directement en lien avec le premier ministre basé sur Trinidad. Il faut compter 2h30 en ferry rapide pour rejoindre Port of Spain depuis Scarborough.

La musique locale est la soca, qui vient du carnaval de Trinidad et Tobago. On l'entend un peu partout sur l'île. Le Carnaval est d'ailleurs extrêmement réputé, etreprésente un moment important dans le folklore de l'île, étant une tradition issues des ancêtres esclaves. Le pays compte un Prix Nobel de Litterature, V.S. Naipaul, écrivain issu de la communauté indienne, qui évoque le pays dans quelques uns de ses libres.

 
 

Notre Itinéraire

Notre visite sur l'île de Tobago a débuté par une visite de l'île en taxi, qui a duré 3 heures (pour 120$ pour 4 personnes). L'itinéraire nous a été proposé par la compagnie de taxi, en fonction de notre budget et du temps que l'on voulait consacrer à ce trajet. Nous sommes partis de Scarborough, et avons traversé la ville pour notre rendre sur les hauteurs, au Fort King Georges. Nous avons pris la direction de l'intérieur des terres, en traversant des villages et des paysages luxuriants. On s'est arrêtés au Mont Dillon, à la lisère de la forêt, puis au village de Castara. Nous avons enfin pris la direction de Pigeon Point Beach, en passant par le village de Moriah.

 
 

Le port de Scarborough

Un des plaisirs de la croisière, c'est de se lever et d'aller admirer la vue sur le port, qui est imprenable. Ce sont les premières impressions d'une ville, et en général cela me donnait envie de descendre au plus vite découvrir les terres au loin. Nous faisons escale au coeur de cette ville, qui est calme en ce matin de jour férié, avec en fond quelques notes de musique (soca) qui sortent de petits échoppes.

 
 

Fort King George

Notre première étape est le Fort King George, qui domine la ville et le port de Scarborough et offre une superbe vue. Le fort a été édifié au XVIIIème siècle par les anglais pour protéger l'île. Il est entouré de canons, mais abrite désormais un musée archéologique.

 
 

Sur les routes de Tobago

Nous étions à Tobago le jour du carnaval, ce qui nous a empêché de passer par une grande route, bloquée par la fête d'un village. Nous sommes passés, pour notre plus grand plaisir, par les petits routes vallonées, à travers de petits villages colorés, au coeur d'une belle végétation luxuriante.

 
 

Mont Dillon

Depuis le Mont Dillon, situé à la lisère de la forêt au centre de l'île, nous avons une vue incroyable sur la baie de Castara.

 
 

Castara

Un petit coup de coeur de cette visite : le village de Castara, un petit village de pêcheurs, tout tranquille, avec sa belle plage, et ses bateaux colorés.

 
 

Moriah

Avant d'aller sur la belle plage de Pigeon Point Beach, nous avons continué de traverser cette belle île de Tobago, par des villages comme ceux de Moriah ou de Plymouth.

 
 

Informations pratiques

Nous avons dépensé 120 dollars pour quatre, pour une visite de 3 heures, à laquelle on ajoute un retour de la plage vers le bateau inclus.

Les taxis attendent à l'entrée de la gare maritime, et proposent des itinéraires pour visiter l'île. C'est la façon la plus simple de se déplacer, car les excursions organisées par Costa sont très chères, et la location de voiture semble compliquée (aucune indications sur les routes + sens de conduite à gauche).

Le pays à sa propre monnaie (le dollar de Trinidad et Tobago), mais on peut payer en dollars américains sans problème partout sur l'île. Mais faites attentions, parfois les commerces rendent la monnaie en dollars de Trinindad, et peuvent exercer un taux de change élevé.

One thought on “Escale à Scarborough, Tobago

  1. Trinidad et Tobago, et oui, tu as raisons ce sont des endroits que j’aurais été incapable de situer sur une carte et pourtant, rien que leurs beaux noms sont évocateurs de voyages…Soca, Carnaval et ciel bleu, tout ça donne envie d’y être, surtout qu’ici c’est la fête à grenouille 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *