Avant de pouvoir découvrir les Caraïbes, nous passons la première nuit, et un jour entier sur le bateau de croisière. Autant de temps pour se perdre, pour explorer, pour découvrir cette ville flottante.

Nous avons embarqué sur le Costa Magica, un paquebot en service depuis 2004, avec un équipage de plus de 1000 personnes, et pouvant accueillir presque 3500 passagers. Sa décoration est très kitch, elle est soi-disant inspirée de l'Italie et des régions, mais nous avons eu du mal à accrocher avec le trop plein de couleurs, les lustres en forme de bras, les peintures de femmes nues ou presque dans tous les couloirs. A part ça, la compagnie Costa propose des animations, sur les ponts et dans les salons par exemple, la bateau possède aussi un spa, des boutiques, des restaurants.

J'ai déjà écrit un article sur les croisières, sur les points positifs et négatifs de cette forme de voyage, et mon avis n'a pas changé. D'ailleurs, entre les deux compagnies italiennes, Costa et MSC, c'est exactement la même chose à mon avis, tout est pareil. Les Caraïbes sont un endroit approprié pour les croisières, car le temps de trajet entre chaque île se fait de nuit, et cela laisse beaucoup de temps pour visiter lors des escales. Cela permet d'aller dans des endroits où on n'irait pas sinon, c'est ce qui nous a plu.

Premiers pas à bord

Nous sommes arrivés à Pointe à Pitre vers 16 heures, heure locale. Nous avons pris un bus de Costa pour aller directement sur le bateau, et faire toutes les formalités d'embarquement. Devant la gare maritime, c'était le Carnaval de la ville, nous avons été accueillis avec la musique et les costumes des groupes qui défilaient! Pas de doute, nous sommes aux Antilles. Mais pas le temps d'en profiter, il faut passer les contrôles de sécurité, et puis on se rend dans nos cabines, avant d'aller visiter le bateau.

 
 

Une journée en mer

Notre première journée de croisière s'est déroulée sans escale, le temps pour nous de parcourir le long trajet entre Pointe à Pitre et Scarborough à Tobago. Ce n'était pas plus mal, pour nous laisser le temps de nous reposer du long voyage et d'apprendre à se repérer sur le navire. C'était aussi la seule journée où on a pu profiter de la piscine, des jacuzzi, de lire en regardant la mer. Et une journée de farniente, c'est bien suffisant, au bout d'un moment on peut tourner en rond sur un bateau.

One thought on “Premiers pas sur le bateau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *